Passer au contenu

Optoma UHD52ALV, un vidéoprojecteur haut de gamme pour une image parfaite

De nos jours, les téléviseurs connectés sont présents dans presque tous les salons, mais les vidéoprojecteurs de maisons dotés de fonctionnalités similaires sont également présents. L’Optoma UHD52ALV en est la preuve. Il n’a pas d’applications de streaming tel que Netflix d’intégrées, mais il comprend un lecteur multimédia et peut être contrôlé par des commandes vocales à l’aide d’Amazon Alexa et l’assistant Google.

Mieux encore, ce vidéoprojecteur DLP à une seule puce offre une résolution UHD complète (3840×2160). Le vidéoprojecteur Optoma UHD52ALV dispose de caractéristiques de plus en plus courantes dans les projecteurs grand public. Bien sûr, il ne peut pas atteindre la luminosité d’un téléviseur à écran plat, mais son rendement lumineux maximal de 3500 lumens est assez élevé..

Optoma UHD52ALV
Un vidéoprojecteur de haute qualité pour une utilisation variée.

Le vidéoprojecteur Optoma UHD52ALV mesure 15,4 x 11,1 x 4,6 pouces et pèse enviroon 5 kilos, ce qui permet de passer facilement du salon à la salle de séjour et au jardin pour les films en extérieur. Il est équipé d’un zoom 1,3x et permet un déplacement vertical de l’objectif, ce qui rend le placement plus flexible qu’il ne le serait sans ce déplacement. Il peut être placé de 3,9 à 26,6 pieds de l’écran et créer une image de 34″ à 302″ en diagonale. Nous trouvons qu’il s’agit de bonnes dimensions, bien que les extrémités de ces gammes ne produisent pas une bonne qualité d’image.

L’UHD52ALV est un vidéoprojecteur DLP avec une seule puce utilisant un Digital Micromirror Device, la puce d’imagerie au cœur de la technologie DLP. Chaque pixel est rapidement déplacé entre quatre positions différentes pour obtenir une résolution de 3840×2160 pixels adressables individuellement sur l’écran. La roue des couleurs à 8 segments comprend deux ensembles de segments rouge, vert, bleu et blanc. En fait, Optoma affirme qu’elle englobe plus de 80 % de la gamme DCI/P3. Il s’agit de la norme pour le cinéma numérique commercial et la gamme de couleurs grand public.

Une puissance lumineuse élevée pour une image parfaite

La marque Optoma indique que le vidéoprojecteur UHD52ALV est doté d’une puissance lumineuse maximale de 3500 lumens, ce qui est assez élevé pour ce prix. Bien sûr, il sera presque certainement inférieur après calibration, mais même après cela, il pourrait être supérieur à celui de la plupart des projecteurs faisant parties de sa gamme.

Si c’est le cas, le vidéoprojecteur UHD52ALV est particulièrement bien adapté à une utilisation dans des pièces qui ne sont pas conçues comme des salles de cinéma, bien que le HDR soit meilleur dans les environnements sombres.

Les caractéristiques détaillées de l’Optoma UHD52ALV

Taille de l’écran300 pouces
Technologie d’affichageDLP – DMD
Format résolution1920×1080 p
Luminosité3200 Lumens
Source lumineuse
Contraste couleurs1:10 000
Rapport de projection16:9
Durée de vie de la lampe3500 h
Distance de projectionCourte focale
Nombre de ports HDMI2
Nombre de ports USB1
Dimensions (Longueur x largueur x hauteur)22 x 37 x 10 cm
Niveau sonore10 W
Voir les caractéristiques sur

Un vidéoprojecteur doté de solides caractéristiques

La lampe peut être modulée dynamiquement en fonction de la luminosité moyenne de l’image, plus précisément appelée par Optoma « APL ». Pour spécifier un rapport de contraste de 500 000:1. Là encore, c’est sans aucun doute beaucoup plus que ne le serait un vidéoprojecteur standard.

La modulation dynamique de la lampe – qu’Optoma appelle Dynamic Black améliore les niveaux de noir et le contraste, mais l’amélioration est limitée car la luminosité de la lampe ne peut pas être modifiée rapidement. Un iris de lampe dynamique peut souvent améliorer beaucoup plus les scènes sombres.

Optoma précise que la lampe de 240 W durera jusqu’à 15 000 heures. Les spécifications indiquent également que la durée de vie de la lampe est de 10 000 heures en mode Eco et de 4 000 heures en mode « Bright », aucune des deux ne modulant dynamiquement la lampe. Ces chiffres de durée de vie sont similaires à ceux des autres vidéoprojecteur Optoma, et plus longs que la plupart, bien qu’il soit important de comprendre que les spécifications indiquent le temps nécessaire pour que la lampe perde la moitié de sa luminosité, et non pas le temps nécessaire pour qu’elle tombe complètement en panne.

Les caractéristiques à retenir

  • Résolution de 3840×2160
  • Luminosité de 3500 lumens
  • Rapport de contraste de 500 000:1
  • Jusqu’à 15 000 heures de durée de vie des lampes
  • Interpolation de trame
  • Support complet de la 3D
  • Objectif zoom 1,3x
  • Déplacement vertical de l’objectif
  • Lecteur multimédia intégré
  • Contrôle vocal avec Amazon Alexa et l’assistant Google
  • Projection via le Wi-Fi

Un vidéoprojecteur conçu pour toutes les utilisations

Comme mentionné précédemment, le vidéoprojecteur Optoma UHD52ALV accepte et affiche une gamme dynamique élevée dans les formats HDR10 et HLG. De nombreux experts affirment que les projecteurs ne peuvent pas faire du « vrai » HDR, car il y a tout simplement trop peu de lumière qui sort de l’écran.

Les appareils dotés de la Dolby Vision tel que dans les salles de cinéma Dolby, atteignent une luminosité maximale de 108 nits, soit deux fois la luminosité d’un vidéoprojecteur classique, mais seulement un dixième ou moins de ce que peuvent atteindre de nombreux télés LED ou LCD.

En résumé, ce vidéoprojecteur peut simuler le HDR avec du contenu SDR. Cependant, la marque Optoma a décidé de le faire en augmentant la saturation des couleurs plutôt que d’augmenter la luminosité. Cela signifie que les couleurs ne sont plus précises, mais la société a déterminé que les consommateurs aiment vraiment les couleurs qui brillent.

En outre, ils ont constaté que de nombreuses personnes n’aiment pas vraiment les résultats obtenus en augmentant la luminosité, et ils ont donc opté pour des couleurs saturées à la place. Selon cette approche, mais apparemment, le consommateur moyen l’aime, et comme le dit le proverbe, « donnez aux gens ce qu’ils veulent ».

Fonctionnalité 3D pour une immersion totale

La 3D a presque disparue de nos TV écran plat, mais elle est toujours très présente dans les vidéoprojecteurs. L’Optoma UHD52ALV prend en charge tous les formats 3D, y compris les formats côte à côte 1080i50/60, les formats superposés 1080p/24 et les cadres 1080p/24 et 720p50/60. La visualisation en 3D nécessite des lunettes à obturation active compatibles avec DLP Link. Optoma ne vend pas ces lunettes, veillez donc à en acheter séparément.

Pour tous les passionnés, le vidéoprojecteur Optoma UHD52ALV offre des modes de calibrage ISF de jour et de nuit. Ces modes vous permettent – ou permettent à un technicien professionnel – de calibrer le projecteur pour des performances optimales à la lumière ambiante et dans l’obscurité. Les modes ISF sont normalement verrouillés afin d’éviter toute modification involontaire. Pour y accéder, vous avez besoin d’un code spécial que vous pouvez obtenir auprès de votre revendeur ou de votre calibreur.

Une chose qui est manifestement absente de ce projecteur de divertissement à domicile est un mode de jeu, qui réduirait le décalage d’entrée à des niveaux acceptables pour le jeu. Cependant, grâce au MEMC, l’UHD52ALV a un décalage d’entrée de plus de 66 m – et cela sans MEMC ! En activant le MEMC, le décalage d’entrée augmente à 140-160 ms, ce qui est beaucoup trop élevé pour le jeu. En général, un décalage d’entrée de 55 ms ou moins est acceptable, alors qu’un décalage au milieu des années 30 est considéré comme bon, alors ne vous attendez pas à ce que le jeu soit très satisfaisant sur ce projecteur.

Notre avis sur le vidéoprojecteur Optoma UHD52ALV

Nous avons très peu vu un vidéoprojecteur avec autant de fonctionnalités que l‘Optoma UHD52ALV, surtout pour cette gamme de projecteur. Avec une résolution UHD, une compatibilité avec les HDR10 et HLG, une luminosité et un contraste élevés, la 3D, la lecture de médias à partir de clés USB et par Wi-Fi, le contrôle vocal, les haut-parleurs intégrés, cet appareil est vraiment complet !

L’un des seuls inconvénients est un décalage d’entrée un peu contraignant, ce qui en fait un mauvais choix pour les jeux vidéo. Et comme le jeu est l’une des principales applications des projecteurs de divertissement à domicile, c’est vraiment dommage …

La marque Optoma a clairement décidé que des mouvements plus fluides et plus précis – même avec le redoutable effet de feuilleton – étaient plus importants que le jeu dans ce modèle. Ainsi, le fait que l’UHD52ALV vous convienne ou non dépend de l’importance que vous accordez au jeu.

D’autre part, si vous n’êtes pas un joueur fréquent, ce modèle mérite une attention sérieuse grâce à un ensemble de caractéristiques solides et une luminosité importante.